Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de NIMBUS
  • Le blog de NIMBUS
  • : BLOG d'un vieux mycophile qui voudrait devenir jeune mycologue !!!
  • Contact

Texte Libre

Abonnez-vous à la newsletter pour être informé dès la parution d'un article !!!

Rechercher

Archives D'une Année !

Pages

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 15:16
LES CHAMPIGNONS TOXIQUES ….. (partie 2 / 9)
   (du genre Boletus, Chlorophyllum,  et Clitocybe)
 
La Société Mycologique de France a édité une liste à priori non exhaustive, comportant 256 espèces toxiques regroupées en 41 genres dont certains très connus et d’autres un peu moins.
 
Les genres concernés sont :
 
Agaricus, Agrocybe, Amanita, Boletus, Chlorophyllum, Clitocybe, Collybia, Conocybe, Copelandia, Coprinus, Cortinarius, Cystolepiota, Entoloma, Galerina, Gyroporus, Hebeloma, Hygrocybe, Hypholoma, Inocybe, Lactarius, Lepiota, Lepista, Leucoagaricus, Lyophyllum, Macrolepiota, Mycena, Omphalotus, Paneolus, Paxillus, Pholiotina, Psylocybe, Ramaria, Ramicola, Russula, Sarcospharea, Scleroderma, Scutiger, Stropharia, Tricholoma et Ustilago.

Les genres surbrillés en jaune ont été vus dans un précédent article. Cet article va aborder les genres
Boletus, Chlorophyllum et Clitocybe
 
 
Genre BOLETUS 

Attention !!!
Tous les champignons à « tubes » ne sont pas du genre Boletus !
Exemples : le Bolet bai appartient au genre Xerocomus, le Bolet rude et le Bolet orangé au genre Leccinum, le Bolet des bouviers au genre Suillus, etc.
 Le Genre Boletus proprement dit regroupe une cinquantaine d’espèces dont une toxique.

 * Boletus satanas (Bolet satan)
Boletus-satanas.jpg
Ceci étant, je me permet d'attirer votre attention sur l'existence d'un article intitulé : "Les Bolets : comestibilité  et toxicité", écrit par Gilbert LANNOY, membre eminent de la Société Mycologique du Nord de la France, paru en 1999
  dans le N° 65 Fasc. 1 du Bulletin  Semestriel de la dite Société.
Les résultats qui y sont publiés découlent d'un important travail de compilation et d'enquêtes menées auprès de centres anti-poisons (CAP). Les intoxications par les bolets ont porté sur 5 années.
On prend conscience au fil de cette lecture que bien d'autres bolets que Boletus satanas doivent être déconseillés à la consommation.
NB. Les causes d'intoxication n'ont pas été systématiquement recherchées ou n'ont pas été trouvées. Dans certains cas, il se peut que les intoxications ne soient pas à imputer aux bolets eux-mêmes mais à leur pollution par herbicides, pesticides ou métaux lourds.
Un certain nombre de Bolets sont signalés toxiques consommés crus ou cuits (exemple : Boletus erythropus (Bolet à pied rouge) : 5 cas dont 4 après ingestion de champignons crus, Boletus luridus (Bolet blafard) : 3 cas, Boletus satanas (Bolet satan) : 108 cas en 5 ans, Boletus pulchrotinctus (Bolet teinté de rose) : signalé très suspect, voire très toxique, Boletus rhodoxanthus (Bolet rose et jaune) : toxicité certaine cru, douteuse après cuisson,  etc, etc …)
D’autres encore, sont signalés laxatifs consommés crus ou cuits (par exemple : Suillus luteus (Nonette voilée): 1 cas , Xerocomus badius (Bolet bai) : 1 cas , Xerocomus chrysenteron (Bolet à chair jaune) : 1 cas, etc, etc … )
 … Donc, prudence. Même avec des bolets !!! 


Genre CHLOROPHYLLUM

Le genre Chlorophyllum ne comporte qu’une espèce ! et elle est toxique !!!
Pour la petite histoire il faut savoir que c’est une espèce exotique rare que l’on peut rencontrer dans des serres. Ce champignon est responsable d’intoxication de métropolitains séjournant en région tropicale  à cause de sa ressemblance avec Lepiota rhacodes !
 
* Chlorophyllum molybdites
Chlorophyllum-molybdites-mgw-.jpg

 
 
Genre CLITOCYBE 

Très caractéristiques avec leur silhouette en entonnoir et des lames décurrentes ils sont pour la plupart sans intérêt pour la « casserole »
Le genre Clitocybe   comporte environ 150 à 160 espèces dont 25 sont toxiques à très toxiques comme les Clitocybes blancs.
 
 
* Clitocybe alnetorum : pas d’info !!!
  Clitocybe-alnetorum--RP-.jpgPhoto Rémy PEAN
 
 
 
* Clitocybe amoenolens
 Commentaires de Pierre-Arthur MOREAU : « Espèce toxique, à syndrome acromélalgien (paresthésies, oedèmes, rougeurs des extrémités, crises paroxystiques). Il s’agit d’intoxications non mortelles mais extrêmement douloureuses, pouvant durer plusieurs mois. Jusqu’alors (2000), seul un champignon japonais, Clitocybe acromelalga Ichimura, était connu comme responsables de tels symptômes. Cette espèce est un sosie presque parfait (mais à forte odeur aromatique) d’une espèce comestible, Lepista gilva (Fr.) Sing. (clitocybe givré), à odeur faible. Il possède également une ressemblance avec Lepista inversa (clitocybe renversé), avec lequel il avait été confondu lors d’intoxications en Maurienne. C. amoenolens semble écologiquement bien circonscrit, limité aux fonds de vallées sèches et aux versants sud de l’étage montagnard des Alpes calcaires ; la vallée de la Maurienne, autour de Lanslebourg (où il est abondant sous mélèzes du 15 août au 15 septembre) représente actuellement sa limite septentrionale. Il est connu des Hautes-Alpes, des Alpes Maritimes, des Abruzzes (Italie) et du moyen-Atlas.
 Citocybe-amoenolens.jpg
 
   
 
* Clitocybe dealbata (clitocybe blanchi) photo ci dessous à droite
et sa * variété augeana :  pas  de photo !!! 
 clitocybe-dealbata-2.jpg
Les 2 formes sont très toxiques !!!
La variété augeana est une espèce luxuriante qui vient sur des lieux fumés 
 








* Clitocybe dealbata variété
minor : pas de photo !!!
Cette variété est plus gracile, un peu omphaloïde et vient dans des taillis.
 
* Clitocybe dealbata variété paludosa :  pas d’info ni de photo !!!
 
  



 
* Clitocybe  candicans (Clitocybe blanc) photo    clitocybe-candicans.jpg
Vient sur pelouses et endroits herbeux. Très toxique !!!
 
 
* Clitocybe dryadicola : pas de photo !!!
Espèce assez proche de Clitocybe candicans qui  croît dans les alpes .
 
 
 
 
 
 
 






* Clitocybe cerussata
(Clitocybe cérusé)
Egalement très toxique ! Vient en forêt de conifères ou en lisières.
clitocybe-cerussata.jpg
 
 
 
 









* Clitocybe diatreta
(Clitocybe saumoné)
Vient en forêt.
undefined 
 

* Clitocybe graminicola (Clitocybe graminicole)     photo ci-dessous          

et  * Clitocybe ericetorum
(pas de photo)
Le premier vient sur les pelouses et lieux gramineux ; à peine hygrophane ;  le second   qui lui ressemble, a des lames plus espacées !
 undefined
   

                                                                                 Clitocybe graminicola
 
 
  
 
  
 * Clitocybe  festiva   :    Pas d’info !
 
                                                     Clitocybe festivoides = C. festiva ?
  undefined
 
 





* Clitocybe fragrans
(Clitocybe parfumé)
Vient sous feuillus. Reconnaissable à son odeur d’anis pure !
clitocybe-fragrans--YD--copie-1.jpg 
 
 
 
* Clitocybe gracilipes :  pas d’info ni photo !!!
Espèce non sylvatique qui croît dans dryadaies.
 
* Clitocybe gyrans :  pas de photo !!!
Vient sur les prairies subalpines et lieux gramineux ; à peine hygrophane .
 
* Clitocybe  nivea :  pas d’info ni de photo !!!
 
* Clitocybe  nuoljae : pas d’info ni de photo !!!
 Espèce à chapeau chocolat foncé, lames pâles ; croît dans les alpes; aime les endroits calcaires et humides.
 
 
* Clitocybe phaeophtalma (clitocybe à odeur de poulailler)
Croît sur feuilles ou sur aiguilles. Reconnaissable à sa forte odeur de poulailler !
  Clitocybe-phaeophtalma.jpg
 
 
 
 
 
 
 
* Clitocybe phyllophila  (Clitocybe des feuilles)  
Blanc givré marbré de beige avec l’âge, odeur arômatique ; croît dans les bois de feuillus.
Très toxique
 undefinedClitocybe-phyllophila--2.jpg
 
 
 
 
 
 









* Clitocybe
phyllophila  variété ornamentalis (pas de photo)
La  variété ornamentalis de C. phyllophila ressemble à un Clitocybe odora (photo ci contre) totalement décoloré ! Il en a également l’odeur caractéristique (celle de l’anis).
 
  
 
* Clitocybe rivulosa
 Ressemble beaucoup à Clitocybe dealbata mais en diffère par une marge garnie de petites craquelures et des lames un peu plus décurrentes .
  Clitocybe-RIVULOSA-1.jpgClitocybe-RIVULOSA-2.jpg
 
 
 











* Clitocybe rivulosa var. gracilis
 : pas d’info ni de photo !!!
 
 
* Clitocybe tornata   :  pas de photo !!
Chapeau de 4 à 5 cm de diamètre, blanc au départ, mamelonné puis déprimé, glacé à disque brunâtre à la fin. lames adnées ou peu décurrentes,
L’espèce croît sous les conifères.
 
  * Clitocybe tuba   :  pas de photo !!
Chapeau blanc pur 4 à 6 cm de diamètre, lames décurrentes serrées. Stipe sillonné, muni de poils raides à la base. L’espèce croît sous les conifères.  

                                                         ***************************************

Dans un prochain article je présenterai  les toxiques du genre  Collybia, Conocybe, Copelandia et Coprinus !!!

Ave les Amycos !
 
  N'ayant pu  pour des raisons techniques, contacter et demander préalablement aux auteurs l'autorisation de publication des photos parues dans cet article,  je les remercie néanmoins chaleureusement  car je suis certain  qu'ils me pardonneront ce manquement élémentaire aux bonnes manières.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

buckyball 17/06/2014 13:54

I was looking for an edible item. I guess none of these are good for eating. Anyway, I have once read that a particular kind of mushroom tastes like chicken. You guys have any clue about that? Please keep updating.

Nimbus 17/06/2014 16:22

All the species which appear in this article, are toxic or very toxic. Nothing consumable.