Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de NIMBUS
  • Le blog de NIMBUS
  • : BLOG d'un vieux mycophile qui voudrait devenir jeune mycologue !!!
  • Contact

Texte Libre

Abonnez-vous à la newsletter pour être informé dès la parution d'un article !!!

Rechercher

Archives D'une Année !

Pages

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 15:58
 
FUNGI (règne fongique)  ou LES CHAMPIGNONS
 
Les champignons font partie des Thallophytes c’est à dire que leur appareil végétatif le thalle, n’est pas différencié  comme pour les plantes supérieures, en racines, branches, feuilles, fleurs et ne comporte pas de vaisseaux ligneux.
Ils se distinguent des autres Thallophytes comme les algues marines par exemple, par l’absence de pigment spécial aux végétaux verts : la chlorophylle.
Par suite de cette absence de chlorophylle les champignons  ne peuvent assimiler directement le carbone minéral dont ils ont besoin et sont obligés de l’emprunter à des substances où il existe déjà à l’état combiné (hydrates de carbone ou glucide notamment).
Un champignon est généralement constitué d’un pied terminé par un chapeau dont la face inférieure est couverte de lames rayonnantes. Cet ensemble n’est en réalité qu’une partie du végétal  et n’est en fait, qu’un réceptacle fructifère (appelé sporophore) dont le rôle est de porter les organes reproducteurs (les spores) du champignon. Ce sporophore  a pris naissance sur un tissu filamenteux blanc et très fin : le mycélium!
Pour simplifier et imager, on peut dire que le sporophore, appareil reproducteur du champignon, est comparable aux fruits des plantes supérieures et que le mycélium représente alors le système végétatif (racines, branches, feuilles, fleurs).
 
Généralités relatives à la classification des champignons
 
5 grands groupes peuvent être distingués :
  • CHYTRIDIOMYCOTA 
  • Les GYMNOMYCOTA, anciennement dénommés MYXOMYCETES ont été sortis du règne FUNGI en 2000
  • ZYGOMYCOTA (anciennement dénommés PHYCOMYCETES)
  • GLOMEROMYCOTA  (Maj du 15/12/2009)
  • BASIDIOMYCOTA
  • ASCOMYCOTA

Le distinguo entre les groupes est effectué en fonction des propriétés et des diverses formes prises par l’appareil végétatif ; par exemple : chez les GYMNOMYCOTA (Myxomycètes), désormais hors du règne FUNGI, l’appareil végétatif est simplement constitué par un plasmode, substance mucilagineuse (liquide épais et visqueux) ; chez les ZYGOMYCOTA (Phycomycètes) comme pour les autres groupes, il n’y a pas de plasmode mais un mycélium qui se distingue chez les ZYGOMYCOTA par le fait que les filaments sont continus (pas de cloison transversale) alors que chez les Basidiomycota et les Ascomycota, les tubes mycéliens sont cloisonnés ( on dit septés !! d’où le nom d’ailleurs de Septomycètes) etc… etc …

 Les 2 premiers groupes ne renferment que des espèces de petite taille ou microscopiques. Le groupe des CHYTRIDIOMYCOTA ne comporte que des espèces aquatiques ; c’est lui qui a donné naissance aux ZYGO puis aux BASIDIO et aux ASCOMYCOTA. 
 
Séparés en
 1993 des Zygomycota ou ils étaient rangés dans l'ordre des Glomales, les Glomeromycota regroupent des champignons mycorhiziens dont  environ 150 espèces  ont été identifiées à ce jour.

Les 2 derniers, Basidiomycota et Ascomycota, sont de beaucoup les plus importants et renferment indépendamment d’un grand nombre d’espèces microscopiques, tous les champignons de grande taille. Ils ont le caractère commun de posséder un mycélium cloisonné mais diffèrent l’un de l’autre par le mode de reproduction ; les spores naissent au sommet d’organes appelés basides chez les Basidiomycota et à l’intérieur d’organes appelés asques chez les Ascomycota.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Ave les Amycos !
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nankone 26/11/2016 15:16

Je suis un jeune mycologue débutant. J'apprécie le travail que vous faites. Je suis interessé par des données sur les réactifs et les structures anatomiques les plus important pour l'identification des espèces de l'odre des Hyménochaetales et Polyporales