Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de NIMBUS
  • Le blog de NIMBUS
  • : BLOG d'un vieux mycophile qui voudrait devenir jeune mycologue !!!
  • Contact

Texte Libre

Abonnez-vous à la newsletter pour être informé dès la parution d'un article !!!

Rechercher

Archives D'une Année !

Pages

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 15:48

COMPLEMENTS AUX ELEMENTS DE BASE POUR UNE IDENTIFICATION VISUELLE
DES CHAMPIGNONS
 
 
Sans parler des examens microscopiques des spores ou des tissus cellulaires, nécessaires pour la différentiation et l’identification de certaines espèces, l’utilisation de réactifs chimiques est un moyen complémentaire aisé à mettre en œuvre pour une identification « visuelle macroscopique ».
 
Si l’utilisation de produits réactifs n’est qu’utile pour orienter ou confirmer un diagnostic d’identification, elle est quasiment indispensable lorsqu’on se penche sur les Russules !
 
 Parmi les réactifs que j’utilise, le plus connu est le sulfate de fer surtout employé lors de la détermination des russules, chez lesquelles il provoque des réactions variées ; par exemple chez Russula nigricans (ci dessous), la chair vire assez lentement au vert sombre suite à l'application du réactif.
 russulanigricans--yd-.jpg
 
   

Chez Russula vesca (à gauche)  et virescens (à droite, toutes deux bons comestibles ! la chair vire au rose orangé (presque saumon !!).







Le phénol provoque, l'apparition d'une coloration rouge vineux sur le pied d'Amanita crocea.
 amanita-crocea--yd-.jpg



 La soude provoque l’apparition d’une coloration noire sur le pied de Cortinarius semisanguineus.
 
 Cortinarius--semisanguineus.jpg
 
 La teinture de Gaïac provoque, par exemple, l'apparition d'une coloration bleue intense et rapide sur le pied de Russula ochroleuca (ci-dessous à gauche) Ce réactif permet notamment, en cas de doute (absence de l'odeur de farine ou pour jeunes exemplaires à lames encore blanches), de séparer le bon petit comestible Clitopilus prunulus (ci-dessous à droite), réaction nulle, des clitocybes toxiques (réaction bleu intense).
 
 russula-ochroleuca.jpgClitopilus-prunulus-mgw-.jpg
 
 
 
 
 
 
 Il en existe beaucoup d’autres (Formol, alcool à 90°, phénol, teinture d’iode, ammoniaque, etc) que je n’ai personnellement jamais utilisés et dont je ne parlerai donc pas.
 
 
 
 
Vous trouverez ci après un exemple de fiche que j’ai créée pour synthétiser le résultat de mes observations  et que j’utilise lors de mes tentatives d’identification.
 
 
FICHE DE DESCRIPTION
Repère du taxon
 
Lieu de la récolte
 
date
 
RENSEIGNEMENTS ECOLOGIQUES
 
Notes sur biotope
Substrat, arbres, phanérogame, mousses, herbes, etc …
 
 
Schéma(s) silhouette
 
 
DESCRIPTION DU CHAPEAU
DESCRIPTION DE LHYMENOPHORE(LAMES ou PORES)
 
Forme chapeau
(vue de dessus)
 
Circulaire
Flabelliforme,
Spatuliforme,
Réniforme
 
 
Vue de dessous
Lames : simples – inégales – avec lamellules – fourchues – interveinées – anastomosées – plisciformes.
Pores : ronds- anguleux – irréguliers – dédaléens.
 
 
 
Forme chapeau
 (vue de profil)
aplati
plan convexe
convexe
hémisphérique
parabolique
campanulé
conique
tronqué
obtus
 
aigu
concave
déprimé
infundibuliforme
ombiliqué
Mamelonné
papillé
mucroné
Densité des lames
 très serrées – serrées – espacées – très espacées.
 
 
     Forme
(coupe profil)
 
 
Tubes Aiguillons Lames : étroites- horizontales – ventrues – arquées – triangulaires – sinuées.
 
Marge vue de profil
 
 
droite – incurvée – enroulée – révolutée - excédente
 
Insertion de l’hyménophore
(coupe profil)
adné – sublibre – libre – collarié – emarginé – émarginé & décurrent par une dent – décurrent en filet – décurrent – transveiné.
 
Marge vue de dessus
flexueuse – lobée – fimbriée – pectinée -appendiculée – lisse – striée – cannelée -
 
Couleur
 
 
Etat de surface (aspect)
écailleuse – mèchuleuse – strigueuse – hérissée – fibrilleuse – veinée ridée – rimeuse – floconneuse – scrobiculée - granuleuse
 
Arête des lames
 
régulière – ondulée – crénelée – serrulée – érodée – bordée discolore.
Couleur
 
Maturation
régulière – irrégulière - centripète
Densité
 
Couleur sporée
 
Ornementation(s)
 
 
Taille
diamètre :
DESCRIPTION DU STIPE
DESCRIPTION DE LA CHAIR
 
Insertion
 
Central-Excentré-Latéral
Densité – Epaisseur(s)
 
Taille
hauteur :
Couleur
 
 
Forme générale
cylindrique – atténué – élargi – clavé – ventru – obèse - fusiforme
Changement couleur
 
Forme de la base
Avec rhizomorphes – radicant – bulbilleux - à bulbe marginé
Odeur
 
Saveur
 
Section longitudinale
fibreux – farci – fistuleux – creux - caverneux
 
 
Ornementation(s)
rayé- chiné – scrobiculé- à base strigueuse – raboteux scabre - réticulé
Présence-Absence de voile partiel
 
Anneau : descendant supère – double denté – ascendant infère – mixte – coulissant - Cortine – Armille
Epaisseur & couleur
 
Présence-Absence de voile général
 
volve en sac – subnulle – hémisphérique circoncise – floconneuse – à limbe interne
AT mai 2006
 
 
Faites bon usage de ces infos !!
 
 
Ave les Myco !!!
 
 
 
 
Crédit photos.
Russula nigricans : Yves DENEYER
Amanita crocea: Yves DENEYER
Russula vesca : JJ. WUILBAUT du Cercle de Mycologie de Mons
Russula virescens : JJ. WUILBAUT du Cercle de Mycologie de Mons
Cortinarius semisanguineus : Marek SNOWARSKI
Clitopilus prunulus : Michael WOOD
Amanita crocea :Yves DENEYER

Partager cet article

Repost 0

commentaires